Rechercher

Aller au bout de ses rêves

Qui n'a pas rêvé en étant enfant de construire une cabane dans les bois, de fabriquer un abri, de se percher, d'être un robinson ! Bon, je l'entends, pas tout le monde... 😅🤪 Construire avec ce que l'on trouve, ce que l'on a sur sa propre terre à un côté jouissif extraordinaire. Cette entreprise fait vivre notre âme d'enfant et il est essentiel aujourd'hui de s'y connecter ! 😉

Tout ce que nous avons utilisé pour construire notre maisonnette est local. Vous le savez pour ceux qui nous suivent depuis le début, mais je le souligne de nouveau pour certaines raisons. Nous avons osé demander à un exploitant forestier d'une parcelle voisine si nous pouvions récupérer du bois déjà coupé, destiné à partir en copeaux pour monter la structure de notre maison. La paille vient d'un habitant du village voisin. La terre vient de chez nous. Les chevrons, les voliges, les croûtes de bois, le tout provient d'une scierie non loin qui nous fournit, nous livre, ainsi que la sciure pour nos toilettes sèches.

Il y a une grande importance à choisir la provenance des matériaux que l'on utilise. Non seulement l'énergie n'est pas la même, mais en plus, c'est une réelle joie de se dire que l'on a tout à portée de main, il suffit de chercher et parfois d'oser demander. Dans ces échanges, les rencontres sont riches, elles ouvrent la porte à de nouvelles amitiés, ou simplement à de nouvelles connaissances, mais c'est là aussi l'importance de cette démarche. Lorsque l'on commande ses matériaux sur Internet, il n'y a pas d'échanges, et de moins en moins à cause de la société actuelle. Nous privilégions les rapports humains, c'est d'une importance capitale. Alors que le gouvernement nous prive de plus en plus de ces contacts primordiaux, l'effet inverse se produit chez nous et chez tant d'autres personnes, car les uns avec les autres, nous sommes une entité à part entière, nous ne pouvons vivre seuls dans notre coin. La richesse de nos vies mérite d'être partagée, on a tous à apprendre les uns des autres, et dans notre démarche personnelle, il est important pour nous d'aller au-delà de tout ce qui est imposé pour favoriser ces échanges et travailler ensemble, créer ensemble, partager des choses importantes de la vie, la vie tout simplement.

Après avoir "terminé" notre maison de hobbit, qui n'est pas encore arrivée à son look final, car nous avons une multitudes d'idées qui grouillent dans nos esprits et qui ne devraient plus tarder à se matérialiser, nous avons fait le choix de commencer à clôturer un espace à nous, sans les animaux, pour être tranquille. Ils ont été très mal élevés, trop d'amourrrrrr !!!!!!!!!! 😂 Ils sont pots de colle c'est juste affreux ! On les aime de tout notre coeur, mais ils feraient n'importe quoi pour venir auprès de nous alors qu'ils ont une surface illimitée rien que pour eux ! Ils sont d'une tendresse renversante, et je pèse mes mots.

Nous avons donc délimité un périmètre de sécurité 🤣 et planché sur la future barrière.

Nous nous sommes essayés au bois cordé, c'est quelque chose que nous voulions tenter, alors nous nous sommes dits pourquoi pas. Au final nous avons pris plus de plaisir à monter des murets en pierre, mais au moins nous avons fait l'expérience. Pour la petite histoire, nous habitons certes dans une carrière, mais notre but n'est pas de la creuser davantage. Un de nos amis a démonté une vieille maison en ruine dans le village d'à côté, il nous a apporté en vrac le bois de la charpente que nous avons coupé en morceaux et qui sert de bois de chauffage, puis les pierres des murs et la terre qui va avec. Il a déposé au milieu de la cour un énorme tas représentant ce qui restait de cette maison, et nous avons commencé à trier. On s'est surtout dit "nous sommes fous, qui ferait ça, jamais on en verra le bout !". Et bien si...

Bien entendu nos animaux participent toujours aussi activement à toutes nos créations ; Lina ne quitte pas sa brouette et Sakura a élu domicile dans la gamate alors qu'elle a un étang pour elle toute seule 😅, elle râle dès qu'on s'en sert...

Nous avons commencé par trier pierres après pierres pour la conception des murs, scellés avec de la terre (tamisée), du sable et un peu de chaux. L'effet est très naturel. Nous avons construit un espace pour le feu, de manière à nous abriter les soirs d'été, et même d'hiver pour le plaisir de le voir crépiter. Sur le même principe que la maison, cet espace est une cabane ronde avec une charpente auto portée, le toit sera végétalisé. Les murs de celle-ci sont en bois cordé, ouverts sur les côtés, et nous avons conçu les assises dans le bois, pas de chaises à acheter ! Le but de construire ainsi, c'est non seulement de se faire plaisir, de laisser libre cours à notre créativité, mais aussi de dépenser le moins d'argent possible tout en créant de façon esthétique. Le tout doit bien évidemment s'intégrer parfaitement dans le paysage, se fondre, je dirai même. Les murs ainsi montés, nous avions encore un tas considérable de cailloux, et des gros blocs de pierres. Nous nous sommes dits "tiens et si on faisait un terrain de boules !?, c'est parti ! Ce n'est pas terminé, mais il nous a permis de passer énormément de pierres.



Puis, au milieu de la cour, restait (et reste encore) des cailloux mélangés avec de la terre. Nous avons construit une jardinière géante, autour d'un arbre. Nous avons récupéré toute la terre, tamisé le tout, mis les petits cailloux sur le terrain de boule, et la terre dans la jardinière. Elle est remplie à ce jour et on attend que ça pousse !

Nous avons entrepris de créer d'autres jardinières à même le sol, pour embellir la cour. Nous avons utilisé le bois qu'il nous reste, coupé des rondins que nous avons simplement déposé les uns à côté des autres, puis tamisé encore et encore de la terre pour les remplir (environ 6 brouettes chacune). Le résultat est plutôt sympathique, nous sommes contents et elles ne nous ont rien coûtées à part de la sueur et du temps...

Il nous reste à utiliser les pierres qui restent pour construire d'autres jardinières prévues. Nous allons mettre un bassin à poisson contre la façade de la maison pour récupérer à un endroit phare l'eau de pluie qui arrive en abondance. Nous ne pouvions pas mettre de récupérateur d'eau, juste devant la fenêtre, alors on s'est dit, on va profiter de la vue sur un joli bassin et comme ça l'eau ne partira pas dans le terrain, à part le surplus.

Toutes les pierres, jusqu'à la dernière, seront utilisées pour agrémenter notre lieu. Toute la terre jusqu'à la dernière miette, sera été utilisée pour faire pousser des fleurs, des aromates... Se dire que nos murs sont fait avec les pierres d'une maison d'ici c'est très réjouissant. Tout a été réutilisé, on a donné une seconde vie à ces matériaux nobles, et c'est une vraie joie intérieure, une satisfaction personnelle enivrante.


Il y a certes des choses que nous achetons, nous ne pouvons pas tout récupérer, mais ça vaut le coup de remonter ses manches et de construire soi. Ce n'est pas une découverte pour nous, étant habitués à agir de la sorte, mais si vous aussi vous avez envie de mettre en valeur votre lieu, laissez votre imagination vous conduire sur le chemin de la réalisation. Pas besoin d'être un super bricoleur pour créer, il suffit de se faire confiance et surtout d'oser, d'essayer. Au-delà de l'aspect de votre "œuvre", il y a votre intention qui compte, ainsi que votre connexion à la terre qui est importante. Dans un lieu comme celui-ci, tout est réfléchi pour que nos actions soient respectueuses et responsables. On agrémente chaque coin, on l'embellit, et en même temps tout est démontable, biodégradable. C'est bon de se dire cela...


En parallèle à nos constructions, nous avons travaillé la terre du jardin. Tout ce que nous avons fait dans la serre l'année dernière a été démonté, nous avons récupéré la paille, le bois, et tout a été mis dehors, mélangé à la terre. Nous avons rajouté du sable 13 (mélangé à du coquillage) pour l'assouplir. Nous avions recouvert la terre d'un plastique agricole cet hiver, elle a travaillé, et ce fut plus facile de la retourner en début d'année.

Les semis ont dansé devant nos fenêtres pour être repiquées ensuite en serre. Les graines ont été semées dans le jardin et tout commence à pousser !



C'est magique, je suis toujours émerveillée devant le développement des jeunes plants et leur croissance rapide qui nous fait saliver. Nous avons commencé depuis quelques semaines déjà à nous faire des salades au goût exquis, un mélange de pissenlits, d'oseille sauvage, de rumex, de sauge, de thym, de nombrils de vénus, de menthe et bien sûr des œufs sacrés de nos poules et de notre oie. Quel plaisir de manger ainsi !

Au sujet de la nourriture, nous avons opté pour le frigo du désert 😊. Deux pots en terre cuite, non vernis, encastrés l'un dans l'autre et séparés par du sable. On tient au frais les aliments en arrosant le sable. Très efficace. Je vous dirai même que j'ai cessé d'arroser et c'est parfait. J'ai pu garder une salade 1 semaine sans qu'elle ne s'abîme. On dépose un linge mouillé sur le dessus, ou non, en guise de couvercle. Économique et efficace, que demander de mieux 😊.



Nous avons appris aussi à plier les feuilles d'ortie (sans gants) pour les déguster crues, coincés entre deux dents pour ne pas se piquer ! Un vrai régal. Régulièrement, le plaisir s'impose de se rendre dans le jardin pour prélever délicatement ces feuilles d'une grande richesse énergétique. Je ne pourrai pas me passer de ces moments.

Le jardin, cette année, sera un jardin surprise ! Nous avons planté une multitude de variété certes, mais il y a aussi plein de pousses qui s'imposent par-ci par-là. Les graines de l'année dernière se laissent guider par le soleil et se développent pour notre plus grand plaisir et une grande joie de les découvrir.

Je finirai cet article en image avec nos animaux, qui sont d'une beauté incroyable, qui nous passionnent, nous enivre de cet amour inconditionnel. Vivre sans eux serait impossible à imaginer... Ils contribuent à notre bonheur, à notre joie, à notre équilibre et à nos crises de nerfs aussi parfois 🤣







Nous vous souhaitons une belle journée.

Harald & Amalia. PS : notre compte Facebook a été désactivé suite à plusieurs piratages. Vous pouvez continuer à nous suivre sur Instagram ou par le site. N'hésitez pas à partager nos articles, à vous inscrire à la newsletter. Nous vous remercions infiniment pour votre présence.






98 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout