Rechercher

Ancrage des nouvelles énergies

Beaucoup de choses se sont passées depuis le 26 septembre. Nous n’avons pas eu le temps de communiquer avant sur l’avancement des travaux, mais nous faisons de notre mieux pour allier travail, constructions et quotidien. La pluie a commencé à manifester sa présence et nous nous sommes demandés comment nous allions faire pour mener à bien notre projet. Ce n’est pas simple quand tu vis comme nous en toile de tente. Lorsqu’il fait bon dehors, c’est la vie rêvée, mais ne nous voilons pas la face, après plusieurs jours de pluie, on ne trouve plus notre quotidien très amusant.

Notre cher voisin Thierry nous passe un appel et nous voilà partis pour aller chercher les troncs coupés par nos soins. Nous nous sommes dit « ça y est la vraie aventure commence, nous allons pouvoir commencer à bâtir pour de vrai !».


Nous revoilà pour le déchargement et là, le terrain bien imbibé d’eau se déchire sous nos yeux, nous voilà dans la boue. Je crois que l’envie de pleurer était là. Deux jours avant nous avions faillit resté coincé en bas de notre terrain, dans l’incapacité de faire monter la voiture. Une vraie piste de ski ! La voiture a fini par grimper, mais voilà le désastre sur le chemin... Nous n’allions plus pouvoir attendre, il nous fallait prendre une décision pour entreprendre les travaux. Nous voilà avec un chemin abîmé, un espace de vie boueux, des troncs partout, une montagne de terre et une angoisse naissante devant tout ça. Le lendemain, il pleut... Fatigués, on doit bien le dire, nous ne savons pas par quoi commencer. Un jour sans, visiblement... Milieu d’après-midi, on se met à table, histoire de nous remplir un peu, et là, je vois le visage de mon chéri s’illuminer. Il me dit « je crois bien qu’il y a les voisins » !!! Faisant allusion à nos amours de voisins que nous avions en Isère, des personnes qui nous sont très chères. Je lui dis « y’avait un truc dans ton repas non ?!!!» Et là, nous entendons sonner le clairon ! Ils ont un camping-car avec un klaxon bien particulier, reconnaissable à des kilomètres !!! C’étaient bien eux, nous avons couru comme des fous et cette scène restera marquée à jamais dans ma mémoire. C’était magique, ils étaient comme tombés du ciel, envoyés comme un grand soleil dans notre journée. Inquiets pour nous, et un peu en manque de nous faut bien le dire, hein Christine ? ;) ils sont venus nous faire une surprise. Le tour du terrain visité, ils nous ont dit «Allez nous on est là pour bosser donc on fait quoi ?


Et nous n’avons pas arrêté pendant les 4 jours où ils ont été là. Ils nous ont permis de recouvrer le sourire, de nous remplir d’énergie positive et ensemble nous avons posé les premières pierres de la première kerterre... Une belle harmonie entre nous, de la joie, de la bonne humeur, une fluidité incroyable. J’aime ces moments, ils ont été pour nous un vrai cadeau du ciel.

Lorsqu’ils sont partis, non seulement ils ont laissé un grand vide mais les larmes été belles et bien là. On les aime ces deux-là, incontestablement, ils sont aussi notre famille. (Merci Christine, merci Jean-Pierre).



Pendant leur court séjour, nous avons contacté Jean-Michel, notre terrassier, il est venu en urgence gratter le chemin et l’empierrer. Il était impossible de faire autrement, nous ne pouvions ni entrer ni sortir. Le résultat est là, nous sommes très contents, restera à ôter la terre le moment venu, mais la pluie ne cessant pas il vaut mieux tout laisser comme cela, et ne pas abîmer davantage le terrain.


Maintenant que le chemin est fait nous nous sommes dis « Nous allons avoir de nouvelles visites, créant de beaux échanges...» Ah bin on ne croyait pas si bien dire ! Première visite Monsieur le Maire !!! Une rencontre fort désagréable, en toute honnêteté, il est furieux que nous ayons créé un chemin d’accès, considérant que nous n’avons pas à entrer dans notre terrain l’hiver s'il est mouillé. Je vous passe les détails de la conversation qui fut soutenue et agressive, me montrant du doigt comme une personne absolument pas à l’écoute et dans le conflit alors que je n’ai pu m’exprimer. Bref, je vous raconterai plus tard... Résultat ; désaccord, mésentente, une personne blessée dans son oregeuil, qui nous a promis une jolie lettre et vise l’expulsion. Et bin ça promet tout ça ! Merci mon beau chemin ! En même temps, ce serait trop facile si tout était paisible !


Nous devons nous battre pour reprendre nos droits sur nos terres et faire en sorte que la nature reprenne ses droits ? Et bien nous sommes prêts comme tant d’autres. Armés de lumière et de force, nous nous positionnons clairement dans nos vies pour que les choses changent. Pour avoir « discuté » avec les animaux du lieu, le maître des lieux, nous savons que les choses peuvent devenir difficiles, mais la nature à un réel désir que l’Homme change et s’allie avec elle. Main dans la main, tout peut se faire, nous y croyons dur comme fer.



Harald ayant communiqué avec l’esprit du cerf et Odin (https://www.lesjoyauxsacres.com/post/message-d-odin), il a pu récolter des informations très intéressantes sur le sujet.


Cette intervention «non divine» (je parle du maire) ne nous a pas empêché de faire notre travail.


Un peu tendue malgré tout, j’étais en mode guerrière intérieurement, prête à bondir si un brin d’herbe de notre terre était touchée, saccagée. Bien entendu, j’ai trouvé réponse auprès de mon âme et grâce à une amie (Jessica). Une scène du passé se rejoue, d’une certaine manière, et cette fois, je dois défendre ma terre, notre terre. Il s’est passé quelque chose d’extraordinaire ces jours-là, difficile à vivre dans mes propres tripes, car j’ai revécu en direct une souffrance d’autrefois qui m’a fait plier de douleur. Mais pour avancer, il faut comprendre ce qui s’est passé auparavant, et les réponses entendues, comme par magie le calme est revenu.

Pour me soigner, mon âme m'a dit d’aller chercher du genévrier...L’écorce épluchée, j'ai bu une décoction de cette plante. Ne connaissant pas ses bienfaits, mon ami google m’a renseigné et là, j'ai trouvé la définition suivante «cette plante était utilisée par les Grecs et Romains pour laver les morts». je compris qu’elle m’aiderait à me laver de cette ancienne mémoire qui était remontée à la surface de ma vie et que cette femme que j’avais été autrefois, guérisseuse avec les plantes, fervente défenseuse de la nature et de son territoire, en Bretagne même, avait été écartelée par ses propres chevaux, devant son promis (Harald), considérée comme une sorcière par ce fameux Maire qui autrefois faisait partie du décor aussi. Quelle histoire ! C’est magique ! Sauf qu’aujourd’hui personne ne va m’écarteler et je protégerai cette terre avec mon bien-aimé, Harald.

La plante introduite dans mon corps, s’est faufilée partout où la douleur était très intense et après avoir bien transpiré, je me suis relevée.

Revivre cela a été très douloureux (image atroces à l'appui) mais en même temps, très instructif et m’a donné un regain d’énergie supplémentaire.

La plante a aussi servi à une amie, notre invitée. Après nos chers voisins, ma maman est venue, accompagnée d’une amie, Andrée. Venues en renfort pour nous aider dans nos constructions diverses et variées, elles ont pu goûter à la boue et la pluie de la Bretagne !!!

Sur la photo de gauche à droite Moi, Andrée, Tamana (ma mère), Jeanine (la maman de mimie), notre mimie (Michèle) et Harald.



Presqu’une semaine de pluie incessante, quel bonheur ! Nous avons quand même pu travailler, écorcer les arbres, poser des pierres...Elles sont devenues les reines de l’écorçage ! Sisi ! Elles ont travaillé sous le regard affûté de nos toutous, prêts à bondir au moindre relâchement !!! Ce qu’ils attendaient en réalité c’était de pouvoir attraper les écorces et jouer avec.

Merci maman, merci Andrée, votre aide précieuse permet à ce "chantier" d'avancer tranquillement mais surement !



Pendant le séjour, Andrée, ayant accusée intérieurement diverses émotions, n’était absolument pas en forme. Immergée en ce lieu, elle a commencé à ressentir les effets positifs du terrain qui amène à l’ouverture d’esprit, la transformation intérieure. Sa conscience s’est ouverte à une nouvelle réalité qu’elle pensait intangible. Elle a été physiquement et émotionnellement tourmentée, et à ouvert le yeux, jour après jour. Les filtres se sont dissipés, et avant son départ elle nous a dit «repartir dans l’autre monde". Brassée encore à ce jour, elle accueille en elle les bienfaits de son séjour ici. Le breuvage magique a aidé à lui faire expulser certaines choses, et l’énergie de transformation a pu faire son travail...Nous avions été averti que les personnes en transit sur nos terres seraient brassées, que ce que nous sommes en train de mettre en place ici va aider bon nombre de personnes à se repositionner face à leurs vies. Leur vrai visage va apparaître, non pas sans mal, mais une profonde remise en question s’en suivra. Nous le ressentions ainsi et une amie guérisseuse aussi (Roxane) nous a confirmé le tout. Les choses se mettent déjà en place ce n’est pas formidable tout ça ?


Une petite paranthèse, voici ce que nous avons trouvé et à moindre prix, pour fabriquer une douche. Nous avons acheté un plateau de rempotage souple, nous lui avons fait un joli trou et mis une bonde. Le tour est joué ! 1m par 1m c'est parfait pour éviter les éclaboussures de la douche solaire. Nous continuons toujours à faire chauffer notre eau, mise ainsi dans la douche ou dans un seau. Nous avons trouvé ce tapis ici, sur Hydrozone.


Pendant quelques temps nous allons nous taire sur les travaux de constructions. Des petits curieux s’amusent à venir chez nous, d’un petit peu trop près alors nous restons vigilants et sur nos gardes.

Nous avons beaucoup de travail, en séances et en construction et il nous est difficile de prendre le temps d’écrire mais tout est gardé précieusement pour vous faire prochainement un bel article sur le projet qui avance jour après jour.












Pour finir voici nos "amis" d'ici...

De gauche à droite Thierry (Paysagiste), Jean-Michel (Terrassier), moi, Erwan (Terrassier), Harald.


Nous voulions vous informer que suite à de nombreux imprévus nous avons commencé à utiliser un peu les généreux dons effectués sur notre cagnotte (https://www.leetchi.com/c/la-taniere-du-val-de-landeleau). Merci à celles et ceux qui partageront ce lien, c’est important pour nous si nous voulons pouvoir accueillir au plus vite du monde en ce lieu.

Merci infiniment pour le temps que vous accordez à lire nos écrits.

Harald & Amalia



0 vue