Rechercher

Construction presque achevée

Bonjour à vous tous qui nous suivez dans notre aventure. Nos travaux ont bien avancé. Sans relâche, nous avons travaillé dur pour pouvoir enfin déposer nos bagages à l'intérieur de notre maisonnette. Une vraie satisfaction personnelle qui nous réjouit chaque jour. Les travaux ne sont pas terminés, les aménagements sont provisoires pour le moment, mais depuis 3 semaines maintenant nous dormons à l'intérieur et je dois dire que c'est un pur bonheur d'avoir un vrai toit sur la tête. Avec du recul, je me demande comment nous avons fait pour tenir 1 an et 2 mois exactement en toile de tente. Nous pouvons vivre le plus simplement du monde, mais il y a malgré tout des choses qui ne sont pas marrantes à gérer au quotidien lorsque l'on fait ce genre d'expérience. Si nous devions recommencer, on ne ferait sans doute pas autrement, car ce que nous avons vécu est une aventure unique, incroyable, libératrice mais surtout très constructive. Nous avons beaucoup appris et aujourd'hui nous sommes fiers de nous, de ce que nous avons fait avec nos petites mains et notre grand cœur. Et ce n'est pas fini !

À ce jour, et vous pourrez le constater par les photos ci-jointes, nous avons creusé un drain autour de la maison. Comme nous voulions à l'origine, enterrer les maisons pour un aspect maisons de hobbit, le drain était juste incontournable. Bien entendu, les travaux sont réalisés toujours et comme par habitude, sous l'œil avisé de nos animaux qui surveillent activement le chantier.

Comme nous sommes dans une ancienne carrière, nous avons eu un peu la trouille que le drain soit mission impossible, mais non, nous avons réussi à le mettre en place. L'écoulement des pluies se fera donc plus loin dans un bassin qui récupérera d'un côté les eaux de pluie, de l'autre côté les eaux usées (douche, vaisselle). Nous allons faire un bassin de phytoépuration le moment venu.

En même temps que le drain, nous avons attaqué les enduits intérieurs. Même formule que pour l'extérieur (voir article précédent) sauf que pour la chaux nous avons utilisé de la chaux aérienne NHL2.

Puis nous avons mis en place le hérisson au sol, recouvert d'un plastique pour les remontées d'humidité, et enfin construit un plancher monté sur des chevrons.

Nous avions pour projet de faire une dalle en terre crue, mais le temps de séchage de la dalle nous aurait obligé à rester encore dans la tente un petit moment et je crois que ni Harald ni moi avions envie de cela... Quand on atteint nos limites, il est compliqué de faire marche arrière. Nous avions surtout un grand besoin de nous reposer, nous avons travaillé 7 jours/7, et même si le plaisir de voir notre création se matérialiser était là, la fatigue l'a emporté sur le moral à un moment donné. Comme on dit, il faut ménager sa monture !

Nous avons donc décidé de créer un plancher. Dalles OSB mises au sol à niveau (enfin un sol droit !) et plancher flottant par dessus. Harald s'est bien amusé !!! Rien n'est droit évidemment, il a fallu qu'il fasse toutes les découpes autour des pierres, bref un vrai plaisir !!! Il m'a demandé à plusieurs reprises de lui rappeler pourquoi nous faisions cela déjà ?!Ahahah !

Il a fallu s'adapter aux pierres qui sortent de terre, aux différences de niveaux, mais le résultat est là et plus que plaisant. Rien n'est terminé, les finitions sont à faire, mais vous avez un aperçu de ce que cela peut donner. Dans le prochain article, vous verrez les pièces terminées, dans leur ensemble. On vous donne juste un avant-goût.


Jusqu'à ce jour, nous récupérions l'eau de pluie pour nous laver, ou nous allions chercher l'eau à la rivière. Nous avons mis en place des cuves derrière la maison, avec la pente, l'eau va glisser directement dans la maison. Nous aurons donc l'eau à l'intérieur. Quel bonheur ! :)

L'eau du toit arrive dans plusieurs cuves et sera donc réutilisée. Les trop-pleins seront évacués directement dans le drain. Devant la maison, nous avons une belle arrivée d'eau aussi avec la pente du toit. Pour le moment, vous voyez un tuyau pendouiller devant la façade, ce qui n'est pas très joli, mais nous allons lui faire une petite déco et placer un bassin à poisson, ce qui nous permettra non seulement de récupérer l'eau dans le bassin et d'agrémenter l'extérieur, mais aussi d'empêcher nos chèvres trop curieuses de sauter sur la fenêtre malgré le fin rebord. Des pots de colle...


Vu qu'elles ont une sainte horreur de la pluie et qu'elles crient dès qu'une goutte leur touche le poil, on s'est dit que le bassin serait une bonne chose.

Nos animaux sont tous, et je dis bien tous, soit agglutinés aux fenêtres ou devant la porte d'entrée, on ne sait jamais ce qui pourrait nous arriver ! Et si on ne ressortait pas !!! Et si on ne ressortait pas !!! C'est l'Amour fou !!!

Il arrive même que les chèvres se mettent debout contre la porte d'entrée et regarde ce que nous faisons dedans, ce n'est pas croyable. Je n'ai pas encore réussi à la photographier à ce moment-là, mais je vous jure, il faut le voir pour le croire. Ce sont des amours, un peu collants, mais ce sont tous des amours. Leur liberté leur va bien, comme nous d'ailleurs.


Il nous reste donc les aménagements à penser, la cuisine à construire, mais notre intérieur devient un vrai cocon. Quand la nuit vient couvrir notre antre de son manteau sombre, c'est alors que les chandelles font leur apparition pour une ambiance douce et tamisée.

Les enduits de l'entrée et de la salle de bain restent à faire. On a fait par étape pour qu'il n'y ai pas trop d'humidité dans les pièces. Pas facile à gérer au début, chaque matin les murs étaient poilus ! Nettoyage des murs au vinaigre et huile essentielle de citron, jusqu'à séchage complet du mur. Nous avons chauffé les fenêtres ouvertes mais le taux d'humidité restait tout de même élevé. Un déshumidificateur n'était pas de trop, on en a mis un en place et il a bien rempli sa fonction.

Il nous reste également l'enduit final de la façade autour de la porte à terminer, et remplir de cailloux autour de la maison. Nous serons alors prêt à passer un hiver plus que convenable.


Une petite anxiété est née lors des premières pluies, nous avons regardé partout, le plafond surtout. C'était un réel challenge de construire cette maisonnette, mais une fois dedans, il faut aussi un temps d'adaptation, et on se pose pleins de questions ! Est-ce que ce que l'on a fait c'est bien, est-ce que ça va tenir, est-ce que si, est-ce que ça ! Bref stop le mental on profite de notre cocon...


Comme vous pouvez le voir, l'herbe à poussée sur les toits, c'est magnifique, un petit avant après... L'année prochaine le toit sera en fleur et la maison se fondra complètement dans le paysage.

Tout sera bientôt nettoyé autour pour notre plus grande joie, et notre fierté aussi d'avoir réussi une création de cette envergure, écologique, pratique, chaude. À ce sujet, c'est la meilleure maison que j'ai pu avoir ! La chaleur à l'intérieur est différente de ce que l'on a pu connaître respectivement, Harald et moi jusqu'à aujourd'hui. L'isolation est parfaite, on entend presque rien venant de l'extérieur et la chaleur reste bien installée une fois le poêle mis en route. Nous adorons, c'est une réussite pour nous. Le choix des matériaux était une bonne idée, nous en sommes vraiment contents. Nous ne regrettons absolument rien de ce que nous avons entrepris de faire ici.

Lorsque vient la nuit, la silhouette des arbres disparaît pour laisser place aux étoiles, aux nuages. Pas meilleure vue pour s'endormir paisiblement et sereinement.


Si nous avons pu le faire, vous aussi vous pouvez réaliser votre rêve. Je vous souhaite de tout mon cœur qu'il devienne réalité. Vous avez la capacité de matérialiser votre imaginaire, alors laissez le feu de la création vous envahir et mettez en place vos projets, ceux qui vous tiennent vraiment à cœur.

Nous sommes partis de rien, mais notre confiance et notre force intérieure ont été de véritables piliers (sans parler des personnes qui croient en nous bien sûr), et c'est ainsi que nous accomplissons ce qui nous traverse au quotidien ; nos idées les plus folles.

Les temps sont difficiles et le retour aux choses simples devient plus qu'essentiel. Laissez vos peurs de côté et agissez pour vous, pour la terre, pour le bien-être de tous.


Si vous avez des questions nous nous tenons à votre disposition. Vous êtes nombreux à nous contacter, intrigués par notre réalisation, ou simplement pour les matériaux utilisés... Ce blog a été avant tout créée pour partager, communiquer, c'est pourquoi nous prenons le temps de mettre en lien des sites utiles pour vos recherches et d'écrire nos articles.

Nous communiquerons davantage dans les temps à venir, alors je vous dis à bientôt pour la suite de nos aventures !


Harald & Amalia

www.lataniereduvaldelandeleau.com


303 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout