Rechercher

La première maisonnette se profile...

Jour après jour, nous continuons à nourrir cette terre qui s’est offerte à nous. Dans le plus grand respect, nous l’inspectons. Nous sommes ses hôtes ne l’oublions pas !


Alors nous regardons tous les endroits qu’elle a à nous offrir tant par sa beauté que par la diversité des coins et recoins qui se manifestent.


Un grand vide s’est installé en nous, la fatigue...

Nous avons donc décidé d’aller visiter quelques lieux et nous avons été agréablement surpris, comme d’habitude ! Sur les conseils de mimi nous voilà à Locronan, c’est magnifique ! Ce petit village médiéval est un lieu très visité, il émane de lui la beauté et la tranquillité.

Aucune voiture n’est autorisée, tout se fait à pied, un vrai bonheur !

Alors que nous nous baladions et observions chaque pierre posée dans les ruelles de Locronan, nous voilà devant le panneau «boutique ésotérique et celtique». Voilà notre bonheur du jour ! Nous y avons passé par mal de temps et conversé un peu avec la personne responsable de la boutique ésotérique Cassiopée. Elle nous a demandé nos cartes de visite pour nous faire connaitre dans le coin et nous a expliqué un peu le fonctionnement des Bretons. L’idée que l’on s’en fait personnellement est juste ; ils sont authentiques. Une belle rencontre ce jour, nous sommes repartis le cœur en joie et le portefeuille très léger ! Ouille ! Une petite visite s’est imposée à nous aussi du côté de Névez, un bel endroit, de belles côtes et de très bonnes crêpes pour terminer la journée dans la joie et la bonne humeur ! Hummmm ! Bon, on ne peut pas passer notre temps à flâner quand même, retour au travail...On jongle entre les consultations et la pioche ou le marteau, mais tout va bien... Quoi que... Je dois avouer que pas plus tard qu’hier, quelques larmes se sont échappées... Je me suis levée en ayant froid et mal au corps. Le corps a pas mal reçu depuis notre arrivée et je dois dire bien avant aussi, et là sous le coup de l’humidité il m'a crieé stopppp ! Je me suis sentie assez mal, me demandant si je tiendrai le coup l’automne approchant... Ca n’a pas duré, heureusement, mon chéri qui est pleins d'humour, a toujours les mots pour me réconforter alors hop, il m’a vite remise sur pied. Quelques heures plus tard, nous tracions au sol la future première maisonnette.

On s’est dit qu nous ne pouvions pas attendre. Pour info, si tu nous lis en court de route, notre but est de créer des kerterres, pour nous et pour les personnes qui viendront su notre lieu en nuitées insolites mais aussi en soin...Depuis notre arrivée, nous avons mûri le projet et on ne dit pas tout ! ;) Les stages kerterres ne démarreront pas de suite, les personnes contactées doivent revenir vers nous en novembre, donc pas d’affolement on oublie personne mais pour le moment nous allons nous occuper de notre petit nid douillet et ensuite, le moment venu, les stages commenceront. Nous avons une idée particulière pour nos maisonnettes, que tu découvriras au fil du temps.

Nous avons commencé à creuser et là, les difficultés. Évidemment nous sommes dans une ancienne carrière ! Des cailloux, des cailloux et ohhh encore des cailloux ! Merveilleux tout ça ! Surtout pour nos reins, notre dos, et la pioche ! Oups bah voilà...


Une journée de pelles et pioches et voilà le résultat ! On en est que là ! C’est affreusement dur...On a demandé aux lutins cette nuit de nous aider, mais personne n’est venu creuser à notre place ! Hihihi ! Force et courage ! Et ostéopathe au passage... En parallèle, nous cherchions des grumes de bois, depuis un p’tit moment. Impossible de trouver ce que l'on veut. On commençait à désespérer et à se dire que peut-être nous devrions revoir notre projet. Puis près de chez nous, en bord de route, un grand stock de bois s'y trouve, et au final il correspondrait bien à nos attentes ! Nous nous mettons en chemin afin de trouver le propriétaire des lieux. Après trois heures de coup de fils passés à droite à gauche, merveilleux nous l’avons trouvé ! Il a accepté de nous vendre son bois, et à un prix bien plus intéressant que ce que nous avions trouvé auparavant ! Morale de l’histoire ! Arrête de courir partout alors que ce que tu veux est sous ton nez !!! Nous sommes rentrés tout joyeux ! Bon dis-toi bien une chose, c’est que le bois ne va pas sauter dans le camion tout seul, il va falloir là encore sortir les biscotos !!! Nous allons choisir nos bois parmi les tonnes de bois coupés, les tronçonner aux dimensions voulues, et les charger. Là encore, un coup de pouce inattendu ! Un voisin, le seul que nous « connaissons» nous a proposé de les charger et de nous les ramener pour nous aider. Merveilleux tout ça ! Encore une fois, lorsque tu es à ta juste place, tout s’aligne pour toi ! Le plus beau dans tout ça, c’est que ces bois qui sont destinés à être broyés, nous allons leur redonner une seconde vie. Voilà voilà ! Tout est là ou enfin presque ! À bientôt pour un nouveau partage ! On se quitte avec de belles photos de mère nature...


Entre un coup de pioche et un coup de pelle, l’ondée passagère impose une pause qui nous oriente vers de belles gouttelettes... Merci Gaïa.


Plus de photos rendez-vous sur notre page facebook ou Instagram






0 vue